Le bondage est une pratique érotique qui consiste à immobiliser son partenaire sexuel à l’aide d’entraves cette immobilisation peut être dans sa totalité ou en partiellement.
Si le bondage classique se fait à l’aide de corde de chanvre plus naturel que le polyester, cette pratique peut également être exercée à l’aide de bande adhésive, de lanière en cuir ou autre matière et également des chaînes, ou de tout autre objet capable à exercer une contrainte sur une ou plusieurs parties du corps du sujet dominé, l’usage des menottes est fréquemment complété par l’usage d’un bâillon sur les yeux.
L’immobilisation complète du partenaire n’est pas nécessairement recherchée. On parlera ainsi de bondage des bras, des jambes, du torse/des seins, de la taille, et ainsi de suite.
Cette pratique sexuelle est souvent assimilée au sadomasochisme ou au BDSM. Certains pratiquants tiennent néanmoins à s’en distancier.
Pour eux, le bondage pratiqué isolément, comme un but en soi (souvent esthétique) et non comme un moyen sexuel
Au Japon, la pratique du bondage se décline sous le nom de Shibari, verbe signifiant attacher, ou Kinbaku, substantif signifiant ligotage elle est issue d’une tradition historique tant militari-policière qu’artistique !!!